Syndrome d’ovaires polykystiques (SOPK)

Afin de faire face efficacement au syndrome d’ovaires polykystiques, nous procédons à une évaluation clinique, hormonale et échographique des données de la femme. Le métabolisme, la tolérance au glucose et la résistance à l’insuline sont également contrôlés.

Une fois recueillies et évaluées toutes les données scientifiques, un traitement approprié est proposé pour remédier à l’anovulation. Nous discutons des effets à long terme du syndrome et nous recommandons des stratégies pour les limiter.


POURQUOI EMBRYOLAB?

Un diagnostic précoce et précis du syndrome est crucial, car nous sommes souvent confrontés à des cas pour lesquels le syndrome n’a pas été détecté ou le diagnostic est erroné. Une information détaillée est donnée au couple sur les causes, les effets sur la fertilité et sur la santé. La stratégie pour y faire face à court terme et à long terme est analysée. Il est impératif de travailler avec le diététicien de l’unité pour bien guider le couple dans les questions de perte de poids/contrôle de diabète.

Embryolab a une riche expérience dans l’induction de l’ovulation chez les femmes présentant des ovaires polykystiques en évitant la manifestation d’un syndrome d’hyperstimulation des ovaires.




points-d-excellence2


10anees


ofir