Spermogramme par application de critères stricts

La détermination exacte de la qualité d’un échantillon de sperme est cruciale pour les couples qui éprouvent des difficultés de conception.

Lors d’un examen de sperme, on contrôle des paramètres importants tels que:

Quantité de l’échantillon. La quantité d’une éjaculation lorsque la collecte de l’échantillon est complète détermine indirectement le bon fonctionnement des glandes reproductrices, c’est-à-dire la prostate et la vésicule séminale. La quantité de sperme doit varier entre 1,5 – 6 ml.

Nombre de spermatozoïdes. Le nombre des spermatozoïdes produits lors d’une éjaculation détermine indirectement le niveau de fonctionnement des testicules. Selon les critères les plus récentes de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS, 2010), le nombre de spermatozoïdes doit être supérieur à 15.000.000 par centimètre cube.

Mobilité des spermatozoïdes. Les spermatozoïdes sont caractérisés par:
-leur mobilité progressive
-leur mobilité sur place
-leur immobilité
La totalité des spermatozoïdes à mobilité progressive dans un sperme fertile doit normalement dépasser 32% pendant la première heure d’observation (OMS, 2010).

Morphologie des spermatozoïdes. La morphologie est également un paramètre très important dans l’évaluation du sperme. Pour déterminer leur morphologie, les spermatozoïdes subissent une coloration spécifique de sorte qu’au microscope le nombre de spermatozoïdes de morphologie normale puisse être estimé. Dans un échantillon fertile, les spermatozoïdes de morphologie normale doivent dépasser les 5% (OMS, 2009).




POURQUOI EMBRYOLAB?

  • La précision des mesures de sperme est systématiquement vérifiée selon des procédures officielles de certification de contrôle externe (NEQAS).
  • En cas de constatation de pathologies, une consultation sur la façon dont est affectée la possibilité de conception et les prochaines étapes adéquates sont proposés gratuitement.

 

Conseils utiles

  • Pour déterminer plus précisément la qualité du sperme d’un homme et sa capacité à féconder, au moins deux analyses espacées d’environ deux mois sont nécessaires.
  • En vue d’une analyse de sperme, l’abstinence recommandée est de deux à quatre jours maximum.
  • Il faut savoir que la prise de substances pharmaceutiques, les maladies et les épisodes fiévreux peuvent influencer provisoirement les résultats d’une analyse de sperme. C’est pourquoi il est bon d’éviter ces périodes qui risquent de conduire à des conclusions erronées.
  • Le tabac, l’alcool et le surpoids sont des facteurs qui nuisent à la qualité du sperme.



points-d-excellence2


10anees


ofir