Enrichissement de sperme en vue de l’insémination intra-utérine (IIU)

Pour l’enrichissement, le conjoint donne son sperme environ deux heures avant l’heure prévue pour l’insémination. Avec un traitement spécial, les spermatozoïdes qui présentent la plus grande mobilité et la meilleure morphologie sont sélectionnés. Ils sont placés dans un milieu nutritif spécial, où ils acquièrent une mobilié encore plus grande et deviennent plus actifs.

Si le jour de l’insémination on constate que le sperme n’a pas la mobilité et la force nécessaires, un second échantillon peut éventuellement être demandé au partenaire. L’objectif est d’augmenter le nombre de spermatozoïdes actifs afin d’augmenter la probabilité de succès.

Dans les cas où l’on sait qu’il existe une infertilité légère ou modérée, on peut précéder à la cryopréservation d’1 ou 2 échantillons de sperme. Ceux-ci seront utilisés le jour de l’insémination pour « renforcer » de l’échantillon frais.


POURQUOI EMBRYOLAB?

  • Le potentiel scientifique de l’unité ne procède pas à une insémination si les critères ne sont pas respectés par l’image du sperme.
  • La précision des mesures de sperme est contrôlée par la participation au système de contrôle de qualité externe (UKNEQAS).



points-d-excellence2


10anees


ofir