Nos résultats

Embryolab applique fidèlement les règles communes qui définissent le fonctionnement des unités de reproduction assistée concernant le traitement et la publication des indicateurs statistiques mensuels de réussite (taux de naissance) suivies par les organisations internationales en Europe et aux Etats-Unis.

Il est particulièrement important de prendre en considération l’ensemble des cycles de chaque groupe d’âge et de chaque profil de santé indépendamment de leur complexité. Embryolab ne sélectionne pas ses patients selon des critères qui peuvent améliorer les indicateurs statistiques de réussite. Au contraire, chaque cas, aussi complexe soit-il, est pris en compte parce que chaque femme et chaque couple a droit au rêve, dans la mesure où des probabilités de réussite sont attestées scientifiquement. Les statistiques doivent par ailleurs enregistrer les grossesses donnant naissance à des enfants sains et non seulement les tests de grossesse positifs, ce qui est extrêmement important dans le traitement des données.

Les paramètres à prendre en compte dans les évaluations statistiques des indicateurs de réussite sont les suivants:

– Le nombre de cycles de fécondation in vitro : Plus l’échantillon est grand, plus les résultats sont représentatifs et fiables.
– L’âge moyen des femmes : il montre à quel point une unité de fécondation in vitro sélectionne les cas qu’elle prend en charge.
– Les taux de grossesse par tranches d’âge (30-35, 35-40, 40-45, etc.) qui permettent à une partie intéressée de mieux se situer par rapport à la moyenne globale
– Le taux d’annulation qui montre avec transparence qu’un pourcentage n’achèvera pas le traitement, ce qu’il est important de savoir dès le début
– La mise à jour annuelle des statistiques
– Le taux de tests de grossesse positifs ne signifie pas taux de natalité, car une partie des femmes dont le test de grossesse a été positif fait une fausse couche.
– Les taux de grossesse multiple sont importants parce qu’ils reflètent le nombre d’embryons implantés et la politique de l’unité sur la prévention de complications obstétricales
– Toutes les catégories particulières de reproduction assistée doivent obligatoirement disposer de taux de natalité et de données sur la santé des nouveau-nés (diagnostic pré-implantatoire par exemple).

La sincérité est récompensée et les indicateurs de réussite, quand ils sont fiables et élevés, ont une valeur encore plus signifiante.